[Bonnes adresses] Le gentle gourmet à Paris !

A l’occasion de ma venue à Paris pour le dernier salon Veggie World, j’ai enfin eu l’occasion de tester un restaurant que je voulais essayer depuis plusieurs années : le gentle gourmet !

Le gentle gourmet est un restaurant gastronomique 100% végane à Paris fondé en 2009 dans lequel vous allez pouvoir manger des produits de qualités, finement cuisinés et travaillés par des chefs talentueux. Le cadre du restaurant est très sobre, on se sent tout de suite à l’aise dès l’arrivée avec un accueil aux petits soins et une ambiance détendue. Une verrière à l’avant du restaurant vous permettra de vous installer bien au chaud tout en profitant de l’effervescence de la capitale. Nous y avons passé un très bon moment.

22497170_1939012103003391_1793676754_o

Comme nous avions envie de tout tester, nos avons tous les deux choisis des plats différents pour pouvoir piocher dans l’assiette l’un de l’autre.

Les entrées :

Le fumé est un plat à base de gnocchi vitelottes, recouvert d’un bouillon nordique fumé à la genièvre et coriandre, sur une brunoise de petites légumes en gelée.  Le bouillon est ajouté devant nous au moment du service et je trouve que l’effet est parfait. Sous la chaleur du bouillon, la gelée de légumes fond petit à petit, apportant encore plus de saveurs au bouillon. C’est un très joli plat, cependant nous avons trouvé qu’il n’était pas assez relevé à notre goût. Et nous avions hâte de voir la suite.

22496877_1939012096336725_753267202_o

L’exotique est un plat froid composé de betteraves confites au tamari, accompagné d’avocat au citron vert et de condiments  de concombres et chou rouge. J’ai été assez surprise par ce plat que j’ai trouvé très simple de prime abord. Cependant, les saveurs étaient bien présentes : gingembre et citron vert. Et j’ai adoré le guacamole d’avocat qui était très relevé. C’est vraiment un plat frais et qui porte bien son nom.

22522209_1939012089670059_1541645874_o

Pour tout vous dire, ces deux entrées nous ont un peu laissé sur notre faim. Je m’attendais à quelque chose de grandiose et j’ai trouvé que ces entrées étaient plutôt simples bien que très bien exécutées. Il faut dire qu’après toutes ces années à patienter, j’avais énormément d’attente ! Nous avions le ventre plutôt léger après ces entrées et c’était plutôt une bonne chose finalement puisque nous avions choisi de manger entrée, plat et dessert ce soir là.

Pour les plats, nous avons choisi :

Le fameux, le plat le plus connu et partagé de ce restaurant il me semble. Il s’agit d’un burger de champignon portobello mariné puis rôti au four, accompagné d’un bacon de tempeh mariné au miso et sirop d’érable avec une mayonnaise aïoli et de frites maison. Alors là, grosse claque. Le burger est absolument excellent. Le champignon portobello est cuisiné à la perfection, il a un goût fabuleux. Nous avons adoré ! Le pain à burger est fait maison et c’est un délice à déguster. Toute l’assiette est vraiment délicieuse. Un vrai régal. Surtout pour mon chéri qui avait choisi ce plat avec une petite crainte vu qu’il n’aime pas forcément les champignons en fonction de leur préparation. Mais il a été conquis !

22550972_1939012106336724_1230649109_o

Et moi, j’ai choisi le plat intitulé le iodé. Et WAW ! Quelle merveille ! Ce plat sans gluten met en avant les produits marins sans aucune souffrance animale. Vous trouverez facile la comparaison avec un plat de noix de St jacques mais je peux vous assurer qu’il n’y a aucune comparaison possible tellement ce plat est unique ! Il s’agit d’une variété de champignons : les pleurotes Eryngii qui sont poêlées, accompagnés de salicornes fraîches, d’une émulsion de champagne et de rollmop de nori, mon coup de cœur absolu. J’ai été absolument bluffé par ce plat que j’ai trouvé finement travaillé, très riche en saveur, léger et parfaitement équilibré. Les pleurotes poêlées avaient une texture folle. Et les rollmop, j’aurais pu en manger une douzaine tellement j’ai adoré ! Et comment vous dire que j’ai adoré la petite touche de champagne apportée en émulsion, d’une légèreté absolue. Ce plat est une merveilleuse création et je vous le conseille vivement si vous aimez les saveurs iodées et les plats raffinés.

22522325_1939012116336723_1806740838_o

22497281_1939012113003390_968459816_o

Et pour finir, les desserts. Bien que nous étions plutôt callés après les plats, nous ne pouvions pas faire l’impasse sur un dessert ! Alors nous avions choisi :

Le chocolat-cacahuète  qui est un brownie au chocolat noir et à la patate douce accompagné d’une crème au beurre de cacahuètes aux épices et de cacahuètes caramélisées. Ce dessert est la gourmandise par excellence. Très copieux après un si bon repas, je vous conseille de le partager à deux si vous avez un petit appétit. J’ai beaucoup aimé l’association des saveurs plutôt originales et le côté un peu régressif de ce dessert. Une jolie façon de finir son repas.

22532268_1939012129670055_1523056930_o

 

Le sésame-mûre est un crumble au charbon accompagné de mascarpone au sésame noir, de rocher coco, coulis de mûres et mûres fraiches. Ce joli dessert est plus léger que le premier et je pense aussi qu’il est plus original au niveau de saveurs. Je l’ai adoré. La mascarpone était très onctueuse, elle accompagnait très bien le crumble de charbon. Et le coulis de mûres permettait de lier le tout, c’était vraiment une très jolie découverte riche en sensations nouvelles pour moi.

22555967_1939012119670056_1638031201_o

Nous en avons eu pour 120 € à deux, avec des boissons. C’est un budget conséquent évidement mais pas tant que ça pour un restaurant gastronomique parisien. Et sincèrement, les plats sont copieux, vous serez rassasiés en sortant de cet établissement. Je pense qu’il faut savoir apprécier les produits à leur juste valeur et c’est le cas dans ce restaurant.

Vivement ma prochaine venue !

This entry was posted in France.

4 comments

  1. Christel says:

    Bsr,
    J’ai été 2 fois au Gentle Gourmet à des années d’intervalle mais au prix d’un simple menu. J’y ai mangé le meilleur fraisier de ma vie. Ce qui est drôle c’était que le week-end précédent j’avais mangé un fraisier de chez Paul chez mes parents(concession sur le dessert non végétalien) et j’ai pu faire la différence de goût, de texture, de légèreté…

  2. Christel says:

    Bsr,
    Si tu reviens à Paris il faudra tester le VG pâtisserie. Pas encore testé, honte à moi mais on en dit que du bien et apprécié aussi des « omnis. »

Laisser un commentaire