Chocolats fourrés à la crème de marrons

Toujours à l’occasion de l’anniversaire de ma maman, j’ai choisi de lui préparer des petits chocolats fourrés à la crème de marrons. 

C’était une première pour moi de travailler le chocolat de cette manière, et j’ai été surprise de la facilité de confection, une fois que j’ai bien pu maîtriser les notions de tempérage du chocolat !
Je vous en avais déjà parlé lors de ma recette de sapin de Noël en chocolat pour lequel j’avais utilisé cette technique, mais je vous laisse découvrir l’article très complet de ma collègue Bénédicte qui en parle mieux que moi et qui m’a beaucoup aidé !

 

  • Préparation : 5 min
  • Cuisson : 15-20 min

 

Ingrédients pour dix petits chocolats :

  • 100 g de chocolat noir de couverture
  • 2 càs de crème de marrons
  1.  Pour préparez votre crème de marrons, je vous propose ma recette ICI. Sinon, vous pouvez utiliser une crème du commerce.
  2.  Faites fondre votre chocolat au bain marie à feu doux. Utilisez la technique du tempérage pour des chocolat bien brillant et lisse.
  3.  Une fois votre chocolat prêt, remplissez entièrement vos moules et retournez-les au dessus d’un récipient pour en faire couler l’excédent.
  4.  Laissez refroidir votre chocolat pendant 2/3 min jusqu’à ce qu’il se solidifie dans vos moules.
  5.  Garnissez vos chocolat avec la crème de marrons puis recouvrez d’une fine couche de chocolat. Lissez l’ensemble à l’aide d’une spatule et laissez refroidir au frais jusqu’à complète solidification.
  6.  Conservez-les dans une boite hermétique au réfrigérateur.

9 comments

    • mlleprunevegan says:

      Merciii ! Ils sont brillants, mais pas encore assez à mon goût ! Et j'ai quand même un peu galéré pour le moulage… je pense que la température n'était pas tip top, mais en vrai "cuisinière du dimanche de pâques^^" j'ai réussi à m'en sortir ! Les tiens sont beaucoup plus brillants, c'est mon prochain objectif !
      J'ai pris des moules en silicone pour mes premiers, mais je pense investir dans du polycarbonate pour les prochains.

Laisser un commentaire