Confitures de fin d’été : mirabelles et quetsches du jardin !

En ce moment, la grisaille et la fatigue ont raison de moi !
Je n’ai pas eu l’occasion de me mettre les doigts de pieds en éventail cet été, mais je compte bien me rattraper d’ici quelques jours en prenant des vacances bien mérités !
En plus, j’éprouve une flemme phénoménale à exposer mes recettes… Bien sur, je cuisine tous les jours, je varie mes menus quotidiennement et j’ai même quelques bonnes recettes à vous poster bientôt, mais l’envie n’y est plus pour l’instant !

Mlle Prune va se reposer ! :)


En attendant, je vous laisse patienter avec une petite recette simplissime que j’ai confectionné avec de bons fruits de saison, cueillis directement dans le jardin !

Des merveilles !

J’adore faire des confitures !
J’ai l’impression d’être une grand-mère devant sa grande marmite qui remue amoureusement ces fruits, en les laissant tout doucement exprimer tous leurs arômes !
Faire des confitures, c’est prendre son temps.
C’est savourer ces bonnes de sucre et de fruits gorgées de soleil !
C’est apprécier le fait maison !
C’est devoir patienter pour goûter le fruit de nos efforts !

*Préparation : 15 min
*Cuisson : environ 25 min

Ingrédients pour environ 5-6 pots de confitures :

  • 1,6 kgs de fruits (ici  850 g de quetsches et 750 g de mirabelles)
  • 900 g de sucre de canne blond
  • 50 ml de jus de citron bio
Commencez par préparer vos fruits : nettoyez-les, dénoyautez-les et coupez-les en deux (voire plus selon leur taille et vos envies de « morceaux » dans la confiture : moi j’adore pouvoir croquer encore quelques fruits sur ma tartine du matin !)

Dans une marmite à fond épais, disposez vos fruits avec le sucre et le citron et portez à ébullition en remuant doucement. Laissez ensuite cuire à feu moyen pendant une quinzaine de minutes jusqu’à ce que le sucre soit complètement fondu.
Disposez ensuite votre confiture dans des pots préalablement nettoyés et stérilisés, et laissez refroidir.
J’ai pour habitude de retourner mes pots à confiture pour lisser la surface et faciliter la conservation des confitures, mais j’ai un doute sur l’utilité de cette méthode !

En tout cas, je vous souhaite pleins de bonnes choses pendant que moi, je m’envole pour la Suède très prochainement… En espérant que l’inspiration suédoise soit bénéfique pour moi !

A bientôt !

2 comments

    • mlleprunevegan says:

      Oh… il peut y avoir de drôles de coïncidences parfois ! Je pars à Stockholm lundi moi en fait, je fais un petit détour par Bruxelles avant ce week-end !
      Des bises à toi aussi ! Je suppose que tu n'as pas besoin de "fraîcheur suédoise" vu que tu habites en Russie ! (enfin, je ne connais pas la météo du moment là bas… mais il me semble qu'il y fait vite très froid ! C'est un pays que j'aimerais découvrir !)

Laisser un commentaire