[Lecture] EAT de Gilles Lartigot

La semaine dernière, j’ai assisté à une conférence sur l’alimentation présentée par Gilles Lartigot et cette soirée m’a tellement marquée que je vais vous en parler aujourd’hui.
Vous n’aurez pas souvent de photo de moi sur le blog, je n’aime pas ça. Mais je fais une exception parce-que la photo avec le « fauve » est culte quand même ! (j’ai l’air complètement intimidée… c’était le cas !)

 

 

Gilles Lartigot, c’est l’auteur du livre Eat – Chroniques d’un fauve dans la jungle alimentaire que je vous conseille vivement et il sillonne aujourd’hui la France dans son Eat Tour pour nous avertir sur les dangers d’une alimentation toxique et nous partager ses connaissances. Il est accompagné de son adorable et très souriante épouse, et de ses deux toutous !
J’ai lu son livre en début d’année en le découvrant via les réseaux sociaux, un peu en même temps que l’interview que mon amie Delphine avait faite de lui. J’avais complètement dévoré son livre. Déjà, la pochette est assez… troublante. Cette photo assez primaire avec barbe et lame aiguisée, c’est tout à fait le genre d’image qui m’interpelle et me donne envie de connaitre la suite !
Et la suite justement ?
Gilles nous y explique son parcours par rapport à l’alimentation et ses recherches qui ont duré trois années.
 » Comment bien se nourrir ? Que faut-il manger pour rester en santé ? » 
 
Dans son ouvrage, Gilles Lartigot dénonce les conditions d’élevage intensives des animaux, la surconsommation de produits industriels et la rapidité avec laquelle nos vies évoluent, au détriment de nos conditions de vie. Quand on sait qu’en France, on mange 50 kg de viande par seconde, soit 60 milliards d’animaux tués chaque année et qu’environ 6 millions de tonnes de nourritures comestibles sont jetés à la poubelle (sources Planétoscope), il est important de se questionner un peu sur nos façons de consommer, ou plutôt de dévorer la planète.
 « Les Français sont parmi les plus gros consommateurs européens de viande de veau. 2 millions de veaux sont abattus chaque année en France. »
 A l’aide de vidéos et d’interviews poignantes  comme celle de Jean Luc Daub qui a enquêté pendant plus de 15 ans dans des abattoirs ; de médecins tel le professeur Pierre-Marie Martin qui met en avant les dangers des perturbateurs endocriniens que nous retrouvons actuellement en masse dans notre environnement et notre alimentation. Au fil de la lecture, nous découvrons à quelle point notre alimentation est dangereuse pour nous.
« Les perturbateurs endocriniens féminisent les espèces et rendez les mâles stériles. »
 
Voilà une affirmation qui n’est pas  sans conséquence pour l’avenir de la planète. L’espèce humaine étant aussi concernée par cette féminisation massive.
Lors de sa conférence, Gilles met en avant une alimentation vivante (majoritairement crue), biologique et végétarienne. C’est ce qu’il appelle la nourriture originelle : celle qui est la plus naturelle pour l’homme, non transformée et non modifiée. Vous pourrez retrouver quelques bonnes recettes à la fin de son livre !
Le ton est tantôt sérieux, tantôt émouvant, tantôt drôle. On ne voit pas le temps passer !
Il évoque aussi souvent l’importance de prendre son temps. Le temps de se faire à manger, de cuisiner pour les personnes qu’on aime, le temps d’apprécier ce qui fait du bien à notre corps.
Le temps de vivre et non de courir sans arrêt.
A la fin de son livre, je me suis interrogée sur l’authenticité de Gilles Lartigot, mais je peux vous dire que sa conférence m’a totalement fait changer d’avis. J’y ai rencontré un homme sincère, entier et vrai qui a été totalement changé par ses découvertes et qui met toute son énergie aujourd’hui à faire partager au plus grand nombre ses convictions. Sans oublier que Gilles est un auteur qui se revendique totalement indépendant et ça, ça fait du bien.

2 comments

  1. RoseNoisettes says:

    EAT ! fait partie des livres que j'ai vraiment envie de lire depuis un moment, malheureusement je ne le trouve pas et Amazon ne le vend pas.
    Dommage aussi que je ne puisse aller à aucune conférence, ce doit être tellement enrichissant !

Laisser un commentaire