[Lecture] Melle Pigut : L’heure du petit déjeuner végane a sonné ! (+Concours!)

thumbnail_pdv-161003-couv-recto-press

Je vous retrouve aujourd’hui avec un nouveau livre à vous présenter mais aussi une interview de l’auteure : la talentueuse Melle Pigut ! Blogueuse et cuisinière végane reconnue, Nathalie nous partage depuis de nombreuses années ses Petits Idées pour Grandes Utopies sous formes de recettes gourmandes, simples et colorées sur son blog mais aussi à travers des cours de cuisine grâce à La parenthèse végétale.

Son nouveau livre est évidement une vraie mine d’or pour les personnes qui ont envie d’être gourmandes dès le réveil. Et c’est bien mon cas ! Pour vous mettre l’eau à la bouche, retrouvez la table des matières ci-dessous, suivi par l’interview de l’auteure.

tabledesmatieres

1- Après tant d’années en cuisine, comment trouves-tu encore l’inspiration ? As-tu des rituels de créations à nous partager ?

Je suis très curieuse et gourmande, pour moi, chaque repas est une nouvelle création. Il y a bien sûr des moments où je me sens plus inspirée que d’autres, mais je ne me force jamais à créer, je laisse venir mes envies.

2- Tu viens de sortir un livre sur les petits déjeuners véganes, pourquoi avoir choisi ce thème ?

Parce que j’adore le moment du petit déjeuner ! Je ne suis pas du matin, alors le petit dej’ est une très bonne motivation, c’est ce qui me donne envie de me lever.

Et puis, on m’a souvent demandé des idées véganes pour le petit déjeuner. J’ai réalisé qu’il n’existait pas de livre sur le sujet, ça m’a encouragé à partager mon amour pour ce repas matinal. Au début, il devait y avoir une quarantaine de recettes et puis… passionnée par mon sujet, j’ai imaginé plus de 100 idées matinales.

3- Comment organises-tu tes journées bien chargées entre les cours de cuisine, ton blog, la promotion de ton livre ? As-tu un secret d’organisation ?

Je suis très organisée, mais je le suis à ma façon 😛

Je travaille seule, je ne m’impose pas d’horaires, je n’ai pas de stratégie d’organisation, je me fais confiance et je me laisse le temps faire ce que j’ai à faire. Il y a des jours où je travaille peu, d’autres où je ne m’arrête plus… Je marche à l’intuition, je m’écoute pour ne pas me surcharger, j’utilise juste les rappels de mon agenda en ligne pour être sûre de ne pas oublier certaines deadlines importantes. Pour l’instant, ça marche bien comme ça !

petitdej_mellepigut_pigut

4- Quels sont tes projets pour le futur ?

Je ne me projette pas spécialement, je me laisse la liberté d’avancer selon mes envies et les opportunités qui s’offrent à moi. La cuisine végétale est une grande passion, elle est au centre de mon métier que j’ai la chance de pouvoir réinventer au quotidien (cours de cuisine, teambuildings, travail avec des marques, livres de recettes, photos culinaires, etc.). J’aime avancer comme ça !

5- Comment définirais-tu ta cuisine ?

Je suis végane, c’est quelque chose qui tient une grande place dans ma vie, ma cuisine est donc tout d’abord végétale. J’utilise des ingrédients bio, bruts et plutôt locaux.

Ensuite, ma cuisine est pleine de simplicité, parce que manger est un acte quotidien, je pense que cuisiner devrait être facile, pour pouvoir se régaler avec de bons produits tous les jours et pas seulement de temps en temps le week-end. Et bien sûr, ma cuisine est comme moi… extra gourmande !

6- Quels sont les produits que tu aimes particulièrement travailler ?

Pour moi, la base, ce sont les fruits et légumes de saison, j’adore les mettre en avant et faire découvrir leurs parfums souvent mal connus ou sous-estimés ! J’aime travailler des produits bruts, jouer sur les saveurs et les textures pour créer des plats étonnants.

7- Partage avec nous un de tes meilleur souvenir gustatif.

Olala, j’aurai du mal à choisir, je cuisine selon mes envies, alors je me régale à chaque repas. Prendre du plaisir à chaque repas, c’est important pour moi.

Une grande belle découverte pour mon palais s’est faite lorsque j’avais 20 ans, en Indonésie. Plusieurs séjours dans l’archipel ont changé ma vie et réveillé mes papilles. Ma culture culinaire était jusque là plutôt pauvre, alors le tempeh, le piment, les épices, la coco, et toutes les bonnes choses que je mangeais au quotidien ont révolutionné mes goûts !

8- Et ton plus gros loupé ?

Mes débuts en cuisine 100% végétale étaient parfois « bof ». C’était il y a quelques années, il n’existait alors pas de livres et très peu de blogs, j’ai donc dû expérimenter pour trouver mes propres recettes. Le pire, je crois que c’était les gâteaux, mes tous premiers, étaient… spéciaux. Quand je compare à ce que je fais aujourd’hui, ça me fait beaucoup rire !

9- Pour finir, quelques mots pour parler de ton livre ?

Mon livre s’appelle L’heure du petit déjeuner végane a sonné ! Il annonce la couleur dès le titre, il l’affirme haut et fort : tenez-vous prêts, le végétal est sur le point de conquérir vos matins.

Gourmande comme je suis, j’ai proposé plein d’idées variées pour se régaler dès le réveil : du salé, du sucré, du classique, de l’exotique, du doudou, du « healthy », du décadent, du vite fait bien fait, etc. De quoi donner envie changer du pain beurré et des céréales industrielles !

pancakes-1

9 comments

  1. Jessica Hébert says:

    Super intéressant comme livre…..Je ne suis pas très matinale non plus, et j’oublie souvent de bien déjeuner. Quelque chose de simple, et qui me permet de m’adapter au nouveau mode de vie d’être Végane. Sinon super beau votre site internet très jolie. :-)

Laisser un commentaire