Mon menu de fêtes vegan 2019

Hey hey, bien le bonjour à vous !

Voilà un bail que je n’ai plus posté sur le blog… manque de temps, flemme, problème d’organisation, syndrôme de la page blanche… beaucoup d’excuses pour m’empêcher de poster et pourtant, j’aurais pu le faire quand même ! Je crois que le mois de décembre est toujours un mois stressant pour moi, je ne sais pas trop pourquoi mais dès le 1er jour de décembre, je me sens nerveuse et ce jusqu’au dernier jour du mois. Comme si tout devait être parfaitement parfait et que le 1er janvier apportait un vent nouveau à ma vie. Alors que bon, soyons clair, pas de grandes résolutions à venir et pas non plus de quoi être stressée comme ça courant décembre. Cependant, prendre du temps pour moi loin du blog m’a fait du bien et je souhaite revenir plus en forme début de l’année ! Affaire à suivre donc 😉

Pour en revenir à mon menu de fêtes, j’ai envie de vous le partager mais en fait, je n’ai pas noté tous les ingrédients pour les recettes, j’ai fait beaucoup au “pif” mais comme il a été apprécié, autant vous en faire profiter ! Pour situer, nous étions 9 à table, dont un enfant et 2 végétaliens (nous!), autant vous dire que le défi était de taille.

Comment régaler une grande tablée, un jour de fête avec un menu 100 % végétal ?

Je le dis tout de suite, pour moi il était hors de question de servir des plats carnés à table. C’est comme ça, nous n’en cuisinons plus depuis plus de 5 ans et je ne vois pas pourquoi ce serait différent un jour de fête. Certains pourront penser que ce n’est pas très sympathique pour mes invités, mais moi je dis qu’on peut très bien manger un repas sans animaux, se faire plaisir et repartir le ventre plein.

 

Apéritif

Plusieurs petites choses à grignoter :

  • un sapin feuilleté au pesto (vous pouvez trouver toutes les méthodes des découpage sur google)
  • des rilettes de la mer (recette Marie Laforêt)
  • un houmous de betterave (recette ci-dessous)
  • des olives
  • des cacahuètes
  • pour accompagner : des feuilles d’endives, des gressins, des tranches de pain de seigle

Houmous de betterave

  • 600 g de pois chiche cuits (avec le jus)
  • 1 petite betterave cuite
  •  2 càs de tahin
  • 1 trait d’huile d’olive
  • 1 trait d’huile de sésame
  • le jus d’un citron
  • 1 pincée de sel
  • 1 gousse d’ail
  • 1 càc de cumin en poudre

Dans un mixeur, mélangez les pois chiche avec leur jus, la betterave coupée en cubes, le tahin, le jus de citron, le sel, la gousse d’ail écrasée, le cumin et les huiles. Vous pouvez rajouter de l’eau si la texture de votre houmous ne convient pas. Servez avec un trait d’huile d’olive.

Le houmous est toujours une réussite et servie avec des feuilles d’endives, c’était très bon.

Gros succès aussi pour les rilettes marines, que je fais régulièrement et que j’adore !

 Entrée

Pour l’entrée, j’ai fait simple mais c’était riche en saveurs ! J’ai servi une tranche de butternut rôtie au sirop d’érable sur de la mâche avec une tranche de faux gras de Gaïa, des miettes de pain d’épices toasté et des noisettes torréfiées. Je vous note ci-dessous deux étapes faciles à réaliser. J’ai servi mes assiettes avec une pincée de fleur de sel, de l’huile de noix et du sirop de balsamique. Un délice !

 

Butternut rôtie

  • tranches de butternut d’environ 2 cm d’épaisseur
  • sirop d’érable
  • huile végétale de pépins de raisin (ou autre selon vos goûts)

Découpez les tranches de butternut, disposez-les sur un plat allant au four.  Badigeonnez-les d’un mélange sirop d’érable et huile. Enfournez à 200 ° pour 15 min environ. Servez chaud pour que le faux gras fonde légèrement dessus.

 

Noisettes torréfiées

Disposez votre noisettes entières (sans la coquille!) sur une plaque au four. Cuire à 250°C pendant moins de 10 min, surveillez bien la cuisson. Dès que la peau des noisettes noircies franchement, sortez-les et retirez les peaux une fois refroidie. Le goût est juste merveilleux !

Plat

Pour le plat de résistance, j’ai choisi de présenter des aumonières bien garnies d’un steack de lentilles/châtaignes, avec une poêlée champignons, poireaux, carottes, accompagnée de choux rouge aux pommes et d’une sauce gravy. (celle de la Cuisine de Jean Philippe qui est absolument délicieuse!)

Pour ce plat, je n’ai pas vraiment de recette à vous proposer, car tout a été cuisiné “au pif”. Mais c’était très bon ! Pour le steack de lentilles châtaignes, c’est un ajout de dernière minute pour apporter de la consistance à mes aumonières. J’ai simplement mélangé des lentilles vertes cuites avec des châtaignes, j’ai écrasé le tout au presse purée avec un peu de farine et l’eau des lentilles. J’ai vraiment fait sans proportion exacte. J’ai juste mélangé les ingrédients jusqu’à obtenir une consistance parfaite pour réaliser des petits steacks. Je les ai ensuite cuits au four, badigeonnez d’un peu d’huile.

Les feuilles de brick sont véganes et vous pouvez les utiliser pour pleins de recettes (ex :samossas au haché végétal)

Dessert

Alors là, attention, merveille absolue ! Je suis fière de ce dessert qui présente bien et qui est plutôt très facile à réaliser. Il a été très apprécié et j’en suis vraiment contente ! Je vous livre tout de suite la recette pas à pas.

Pour 4 personnes :

Matériel spécifique : moule à demi-sphère de 8 cm de diamètre environ

  • 170 g de chocolat noir pâtissier
  • 160 g de chocolat blanc vegan
  • 160 g de crème de coco (la partie solide des boîtes de conserve, que vous aurez mis au réfrigérateur la veille)
  • 12 framboises surgelées
  • 250 ml de coulis de fruits rouges
  • un peu de coco râpée
  • une génoise à l’amande
  1. La veille ou au moins 4 heures avant le dressage, préparez la ganache chocolat blanc. Faites fondre le chocolat blanc au bain marie. Une fois fondue et hors du feu, ajoutez la crème de coco solide. N’utilisez que la partie solide, gardez l’eau pour agrémenter des soupes, des smoothies ou d’autres plats…). Mélangez bien et conservez au frais jusqu’à ce que le mélange se durcisse.
  2. Préparez la génoise. Laissez-la refroidir et découpez des cercles qui serviront de support à vos coques.
  3. Faites fondre le chocolat au bain marie. Vous pouvez le tempérer, ce qui vous prendra un peu plus de temps et rendra la coque plus brillante, mais ce n’est pas une obligation. Une fois le chocolat fondu, badigeonnez l’intérieur de vos moules avec un pinceau. Laissez prendre au congélateur quelques minutes. Il faut faire trois couches de chocolat.
  4. Démoulez vos coques une par une et garnisez-les avec la ganache au chocolat blanc et disposez 3 framboises par coque à l’intérieur. Déposez chaque choque sur un cercle de génoise et réservez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.
  5. Dressez avec de la coco râpée sur les coques et un coulis de fruits rouges.


8 thoughts on “Mon menu de fêtes vegan 2019”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Partagez !

  • Facebook
    Facebook
  • Pinterest
    Pinterest
  • Instagram